• Risotto
  • Bouillon
  • Pancake ricotta
  • Crumble chocobananes
  • Tarte à la Moutarde
  • Cheesecake stracciatella
  • Suppli al Telephono

Curry Japonais au Poulet

Avant d’aller au Japon, je n’aimais pas le curry. J’ai toujours trouvé que la poudre de curry qu’on trouve ici avait mauvais goût. Je ne saurais pas décrire exactement ce qui me dérangeait, mais encore aujourd’hui, j’ai beaucoup de mal avec les poudres de curry.

J’en avais conclu que je n’aimais pas le curry.

Puis quand je vivais au Japon, un jour alors que je geekais, une amie (geek aussi xD) avait fait du curry japonais. Elle m’en a gentiment proposé. Déjà on ne refuse pas une invitation de ce type, et ma maman m’a toujours appris à manger même si je n’aimais pas quand j’étais invitée. Et puis quand on geek, on a la flemme. J’ai donc chaleureusement accepté sa proposition de me ramener une assiette de curry.

Et là, la DECOUVERTE <3

A partir de ce moment, je pense que j’en ai mangé des kilos, de toutes sortes. J’ai même découvert que dans mon université, il y avait un minuscule resto u perdu au fond d’une bibliothèque, dédié au Curry ! Je n’ai jamais compris le pourquoi du comment du restaurant, mais c'était un pur bonheur !

Les gens sont toujours étonnés quand je dis que j’ai grossi au Japon, mais quand on va plusieurs fois par semaine au restaurant de Curry, c’est normal. D’autres facteurs ont joué, mais le Curry est quand même responsable !.

Depuis ce jour, je suis devenue une adepte des curry asiatiques (à part le chinois, j’en ai jamais trouvé un que j’aimais).

Le Curry Japonais n’a strictement rien à voir avec la poudre de curry pour européen - il est également différent du Curry Indien ou Thaïlandais – tant niveau goût que texture. Il n’est pas piquant (enfin certains, un chouia, mais comparé à de l’indien ou à du thaïlandais, c’est risible). Il se présente en pâte. Je n’ai jamais fait de Curry Indien (qui est un mélange d’épices réduites en poudre), mais il est un peu comme le Thaïlandais vendu dans le commerce, en plus dur.

kare3

Il existe différentes marques et différents goûts (certains ont du miel en plus, le dernier que j'ai acheté a un goût d'oignon caramélisé, etc...). Etant psychorigide, j’utilise toujours la même marque (je varie juste entre moyennement / plus pimenté). Puis il y a une notion sentimentale, c’est une amie chinoise qui m’a appris à le faire avec cette marque au Japon.

kare2

La manière de procéder ne varie pas d’un curry japonais à un autre. Ce qui change - peut-être - est le ratio entre le nombre de dose de Curry et le volume d’eau. Mais de nos jours, quand vous allez dans une épicerie asiatique, ils traduisent les informations importantes. Moi je fais tout au pifomètre (enfin parfois je relis mais comme je ne sais jamais combien j’ai mis d’eau ça ne m’avance pas à grand-chose).

Pour vous, j’ai dû me faire violence pour tout mesurer ! Au moins, j’aurai un repère pour les prochaines fois. D’habitude, j’en fais des litres ! Il se congèle plutôt bien (la sauce avec la viande), donc c’est pratique pour un futur repas. La seule chose à savoir est que le curry devient plus compact quand il refroidit et encore plus après un passage au froid (frigo ou congélateur).

La recette que je vous propose ici est à base de poulet. Mais vous pouvez le faire à ce que vous voulez. J’ai déjà fait à l’agneau ou sans viande pour un ami qui n’en mangeait pas. Vous pouvez mettre plus de légumes ou en retirer en fonction de vos goûts. Bref tout est possible.

Curry Japonais au Poulet / Kare- Raisu

Ustensile

  • Quand je le faisais pour moi toute seule (ou pour deux personnes), je cuisais tout dans ma sauteuse. Depuis que j’en fais pour un régiment (j’ai un petit problème avec les quantités =) ), j’avais adopté – pour me faciliter la tâche – une sauteuse et une casserole. 
    Maintenant, j’utilise ma belle et grande cocotte en fonte (Merci maman et papa !). 
    Le matériel choisit dépend de la quantité à préparer
  • Un Rice cooker.

Le Curry 

J’utilise toujours le Kokumaru (vert force 3 ou bleu force 4). Après, vous pouvez prendre celui que vous trouverez. La façon de faire ne changera pas. Regardez juste le ratio eau / curry (ou demandez si ce n'est pas indiqué en français). Le Kokumaru a un ratio de 6 carrés de curry pour 1,2 L d'eau soit 1 carré pour 200 ml d'eau. Après un carré de plus ou de moins, ne changera pas la face du monde. Le curry sera plus épais avec un goût plus prononcé. J'en mets toujours plus !

Vous trouverez le Curry dans les épiceries Japonaises ou asiatiques (comme Kioko à Paris). 

Ingrédients pour deux 

  • 2 petits Oignons
  • 1 belle Carotte
  • 2 Pommes de terre
  • 1 escaloppe de Poulet
  • 1 tout petit peu d'huile
  • eau
  • 2 carrés de Curry
  • Riz Japonais ou pour rice cooker + Eau

Ingrédients pour plusieurs repas ou une grande tablée (comme celui fait ce jour)(on était deux :D)

  • 4 Oignons ~ 225 g
  • 4 Carottes ~ 350 g
  • 8 Pommes de terre ~ 1300 g
  • 4/5 grosses esacalopes de Poulet ~ 1200 kg
  • 1 bon filet d'huile (je m'embête pas, je mets de l'huile d'olive, après l'arachide serait sûrement plus asiatique !)
  • Eau ~ 1,5 L
  • 9/10 carrés de Curry
  • Riz Japonais ou pour rice cooker + Eau

 

Mise en place 

Eplucher les oignons, les carottes et les pommes de terres.

Découper les oignons en deux. Enlever le milieu, puis coupez-les en quatre. Tranchez les carottes en rondelles d'un demi centimètre, et les pommes de terres en cubes. Pour le poulet, coupez les fillets en cubes pas trop gros.

kare4kare5

Gardez en tête que le curry se mange à la cuillère, les morceaux doivent pouvoir rentrer dedans !

Première phase

Note : J’ai appris à faire revenir tous les ingrédients ensemble. Cependant, depuis que je fais des litres de curry, j’ai l’habitude de cuire mes oignons, les réserver dans une grande casserole, les carottes, réserver, etc… Et comme le poulet rend des tonnes de choses bizarres (parfois, l’ignorance c’est bien !), cette méthode me permet une fois le poulet saisi, de mettre juste le poulet dans la casserole. Du coup, maintenant, même si je fais à nouveau tout dans ma cocotte, je cuis encore le poulet séparément, sans matière grasse. Puis à l’aide de baguette ou de fourchette, je les transfère dans la cocote. De toute façon, pour les grosses quantités, il serait trop difficile de saisir le poulet au mileu des kilos de légumes.

Si vous mettez tout ensemble, vous écumerez juste plus par la suite.

A vous de choisir la méthode qui vous convient le mieux : soit tout ensemble, soit en cuisant les aliments séparément dans une sauteuse et de rassembler le tout dans une grosse casserole pour la seconde partie.

Donc dans votre XXXX (remplacer par l’élément de votre choix), mettre un peu d’huile. Légèrement, le curry n’est pas réputé pour être diététique. Faites chauffer puis mettre les oignons. Faire revenir un peu en mélanger régulièrement mais ils ne doivent pas colorer. Ajouter les carottes. Faites les revenir un peu pour qu’elles cuisent à l’extérieur. Ajouter vos pommes de terres.

kare6kare7

Pensez à toujours mélanger régulièrement votre préparation.

Une fois que les pommes de terres sont aussi revenues, il faut ajouter le poulet. Vous devez le saisir pour cuire l'extérieur. Sur la photo, encore un peu de temps est nécessaire ! 

kare8

Pour plus de rapidité, je mets à cuire en même temps les pommes de terre et le poulet séparément. Si les pommes sont cuites suffisament à l'extérieur avant, je les enlève du feu. Bien mélanger pour éviter que les aliments accrochent au fond de la cocotte. 

kare9kare10

 

Deuxième phase

Une fois que tout est dans la casserole, verser l’eau. Elle doit arriver un peu en dessous des aliments. La quantité d’eau détermine la consistance du curry (plus ou moins liquide).

kare11

Maintenant il faut laisser mijoter sur feu moyen. Si vous couvrez (tout le temps ou en partie), le Curry sera plus liquide et moins fort.
L’eau peut frémir. Ecumez de temps en temps.

Préparez le riz. Versez-le dans la cuve du rice cooker, lavez-le trois fois et ajouter l’eau en suffisance.

Quand les carottes sont cuites, vous pouvez ajouter la pâte de curry et mettre le rice cooker en fonction.
Il faut un peu mélanger la pâte à l'eau pour aider à sa dissolution. Laisser encore mijoter à feu doux 15 min

kare12kare13

Réservez hors du feu si le riz n'est pas encore cuit.

kare14kare15

Une assiette, du riz et du curry ! Que demander de plus ?

Kare16

Attention c'est chaud !
Comme sur la photo de l'article, je mange mon Curry en mélangeant bien tout ensemble

Note 

_ Les carrés de curry, une fois leur emballage ouvert, se conserve très bien dans une boîte en plastique au frigo. Alors si la question est combien de temps, je vous dirai aucune idée. Je sais que j'en ai utilisé certains après plusieurs semaines voir mois sans aucun problème. Après, je suis loin d'être une référence en matière de date de péremption... ^^

_ Vous pouvez également préparer des Udon à la place du riz.
Il suffit de les faire cuire dans une grande casserole d'eau, pendant quelques minutes ! Le temps de cuisson est traduit sur le paquet. Sinon, le chiffre à côté du Kanji minute  indique le temps de cuisson :)

_ Au Japon, le curry est souvent servit avec des pickels pour équilibrer les saveurs (les pickels sont acide, le curry est salé).

D’ailleurs le Japon étant le pays des extrêmes, la cuisine s’en ressent puisque vous avez souvent des équilibres de saveur comme ici. L’exemple le plus connu en Europe est celui de la cérémonie du Thé : le thé Macha (thé très très très amer) est servi avec des Wagashi (petits gâteaux très très très sucrés).

 

Commentaires (0)

1000 caractères restants

Cancel or

JoomSpirit