• Risotto
  • Bouillon
  • Pancake ricotta
  • Crumble chocobananes
  • Tarte à la Moutarde
  • Cheesecake stracciatella
  • Suppli al Telephono

Manger au Japon - Partie I

Quand on voyage, chacun a ses envies : farniente, nature, sport, ville, club ou en solitaire, etc…

L’une de mes priorités - étonnamment - est de manger le plus de spécialités possibles ! C’est pour aider les gens comme moi, qu’aujourd’hui je vais dresser une liste non-exhaustive, des plats - plus ou moins - incontournables du Japon ! J’en profiterai également pour parler de plats peut-être moins répandu ou spécifique à une ville/région. 

Pour plus de facilité, j'ai divisé en deux mon article. Je commencerai par le salé, puis par le sucré (oui, je sais, j'ai une logique extrardinaire !).

Note : Si j’ai oublié un plat typique, n’hésitez pas à me le signaler ! Je mettrai à jour cette liste qui n’est en aucun cas, gravée dans le marbre. Je ferai de même si je m’aperçois d’un oubli ou si je découvre de nouvelles spécialités.

Je m'excuse également car je n'ai pas de photos de tous les plats que je nomme.. Mais je n'avais pas encore ce blog à l'époque de mes périgrinations japonaises ! Je vais devoir y retourner pour reprendre des photos...

Petit précis de la vie culinaire japonaise 

_ Le terme "ya" signifie restaurant en japonais (Râmen-ya, sushi-ya...)

_ Dès que vous vous placerez à table, on vous servira automatiquement un verre d'eau avec des glaçons. C'est comme en France (la carafe d'eau existe), mais en mieux :D

Et en parlant de service, une petite photo d'une sonette dans un restaurant japonais ;)

Mangerjp1

_ Malheureusement, il est très difficile de conseiller un restaurant au Japon. J’en connais, je sais les retrouver quand j’y suis (enfin pas toujours…), mais vu qu’ils n’ont pas d’adresses cohérentes (enfin elles sont cohérentes, mais pas de manière occidentale) et qu’il y a partout des restaurants, c’est très compliqué de les retrouver. Et pourtant j’ai essayé. Je ne vous conseillerai donc pas de restaurant précis.

_ Il faut savoir qu’au Japon, les restaurants traditionnels sont très spécialisés dans un type de nourriture. Bien sûr, il existe des restaurants qui proposent des plats diversifiés. Mais un restaurat de Sushi, ne proposera pas de râmen. Il y a certaines familles : un râmen-ya proposera indubitablement des gyoza et certains pourront aussi avoir des don-mono, mais c’est assez codifié. Dans les Restaurants Européanisant ou Américanisant , j’ai moins ressenti ce genre de frontières. Enfin, dès qu’on commence à connaître la culture japonaise, les deux dernières remarques deviennent logiques ;)

_ Dans certains types de restaurant japonais (comme les râmen-ya), il faudra choisir (et surtout payer) votre plat et boisson grâce à un distributeur. Je m'explique : vous arrivez dans ce type de restaurant, une machine avec de grosses touches vous accueil. Sur chaque touche, une photo d'un plat / d'une boisson / d'un accompagnement est représenté avec le prix. Vous insérez le montant indiqué, vous appuyez sur la touche et la machine vous donne un ticket. Une fois tous vos tickets en main, vous pouvez vous présenter à un serveur qui vous indiquera votre table et prendra vos tickets. Dès que vous commande est prête, il vous l'apportera. Si vous souhaitez commander autre chose, il suffira de retourner à la machine.

Du Salé !

Bentô et Onigiri

Les Bentô sont les paniers repas des japonais. Depuis quelques années, tout le monde parle des Bentô en Europe ! C’est la nouvelle mode, diététique, pratique et j’en passe. Au Japon, vous trouverez – notamment dans les gares – des magasins qui vendent tous les types de Bentô possibles et inimaginables. Ils se présentent sous la forme d’une boîte en plastique, compartimentée, avec le repas de l’entrée au dessert pour les plus complets.

C’est vraiment pratique avant un trajet en train d’acheter son Bentô pour manger (bien moins cher et bien meilleur que ce que la sncf peut proposer…).

Il existe plusieurs concours pour distinguer les meilleurs Bentô. Il est donc normal d’en voir certains avec des médailles sur leur emballage. C’est un gage de qualité. Et c’est très important, puisque certains japonais font des détours afin de pouvoir acheter le meilleur Bentô.

L’accompagnement le plus courant du Bentô est l’Onigiri, qui parfois se trouve directement dans la boîte du bentô. L’Onigiri est une boulette de Riz, fourré (saumon, thon/mayonnaise pour les plus courants mais un Onigiri peut être fourré à tout ce dont vous avez envie), entouré de Nori (l’algue verte sur les makis). Ils sont souvent comparés aux sandwichs.

Curry (Kare Raisu : Curry au Riz)

Le Curry Japonais, une autre de mes grandes passions culinaires ! Il faut savoir que le Curry Japonais est beaucoup moins pimenté que le Curry Indien.

Le Katsu Kare (porc pané avec du riz, le tout recouvert de curry) est l’un des Curry les plus courants. Vous trouverez néanmoins des Curry à tous les goûts et avec tous les accompagnements possibles (notamment les Udon).

Il existe plusieurs chaînes de restaurant spécialisés dans le Curry (Curry House CoCo Ichibanya, etc…) et les prix sont plus qu’abordables. Pour un repas rapide et pas cher, c’est parfait. Et c’est tellement bon!

Gyudon / Tendon et autres Don-mono

Tous les Don-mono sont composés de Riz recouvert par une sauce : à la viance, au tofu, aux légumes, etc...

Les Gyudon sont à la viande, les Katsudon au porc pané, les Oyakodon au poulet et à l'œuf...

Comme toujours il existe diverses chaînes qui proposent ce type de plat : Yoshinoya, Matsuya... pour des prix modiques.

Gyudon                                                                                               Tofu et Viande

Mangerjp2Mangerjp3

Kaiseki

Le Kaiseki est un repas traditionnel où vous dégusterez une multitude de petits plats, qui s’accordent parfaitement avec la saison. Dans un repas Kaiseki, les plats peuvent changer tous les jours et certains restaurant modifient complètement leur carte toutes les deux semaines !

Souvent, les repas Kaiseki peuvent être pris dans les Ryokan (auberge traditionnelle) / Onsen (bain « thermal » de source d’eau naturellement chaude). Si vous le pouvez, passer une nuit dans un Ryokan / Onsen est vraiment un expérience magnifique et typiquement japonaise. La nourriture est souvent de très grande qualité. Donc si en plus, c’est un repas Kaiseki, la nuit risque d’être inoubliable.

Le Kaiseki est une cuisine gastronomique, avec les prix qui vont avec !

Mangerjp4

Mc do et autres restaurants de burger

 

Et oui, je vous le conseil ! Déjà c'est toujours sympa de voir les différences entre les Mcdo du monde. En plus, eux ils ont des Teriyaki Burger. Et ça c'est la classe ultime. Ils ont même des burger aux crevettes (Ebi burger) pour les plus téméraires.

Au Japon, les burger sont préparés à la commande, du coup, vous êtes sûr d'avoir toujours un menu chaud. Qui plus est, on ne peut pas mourir de faim au McDo, puisque vous avez un petit menu à chaque caisse en image, pour montrer ce que vous désirez manger !

 

Ce qui peut être sympa aussi est d'aller au Mos Burger, pour leur spécialité : un burger sans pain, mais avec du riz à la place ! Pas facile à manger, mais étonnant.

 

Et puis vous avez le Burger du Jackson <3 Les adeptes de Nana me comprendront !  

 

Mangerjp5

Le Nattô

Ah le Nattô ! Le petit déjeuner du champion !

J’ai toujours voulu y gouter, mais je n’ai jamais eu le courage. Je me suis toujours dit : une prochaine fois. Même les japonais sont divisés sur la question. Et un étranger qui a goûté, voir qui aime le Nattô fait toujours sensation.

Le Nattô est composé de haricots de soja fermentées. Son aspect gluant et son odeur font de lui un aliment peu attirant. Néanmoins, il est très bénéfique pour la santé. Comme je ne suis pas une grande experte de la question, je vous conseille si vous souhaitez en savoir plus, la page Wikipédia du Nattô.

Okonomiyaki

Un de mes plats japonais préférés.

Okonomi : ce que vous aimez / ce que vous voulez. 

Yaki : Griller. Vous retrouvez ce Kanji dans les Yakitori (poulet grillé), yakiniku (viande grillée), etc..

C’est un plat traditionnel du Kansai (l’ouest de la plus grande île japonaise (Honshu)) et particulièrement d’Osaka et Hiroshima.
En France, ce plat est parfois appelé Crêpes ou Galette voir Pizza...

Tous les okonomiyaki sont réalisés avec du chou et une préparation à base d’œuf. Après, vous pouvez y rajouter tout ce dont vous avez envie ou que vous aimez ! Une fois les ingrédients réunis, le tout est cuit sur un Teppanyaki (une plaque de fonte très chaude, l’équivalent de la plancha).

Mangerjp6kana

Les restaurants d’Okonomiyaki proposent diverses recettes, réalisées de diverses façons et aux diverses formes suivant les régions. A Hiroshima, la spécialité est d’ajouter des pâtes japonaises (soba). Si vous passez à Hiroshima, vous devez impérativement goûter leur Okonomiyaki. J’avais trouvé un petit restaurant familiale (pour ceux qui connaissent Lucille Embrasse-moi, c’était le restaurant du père de Lucille XD) où j’ai mangé les meilleurs Okonomiyaki de ma vie, avec des Udon. J’y suis allée deux jours de suite tellement ils étaient bons. Malheureusement, je n’ai pas retrouvé la photo du restaurant (un de mes drames photographiques). Je vous mets quand même la photo du plat.

Mangerjp6hiro

Dans les restaurants d’Okonomiyaki, vous trouverez des soba grillées ou du riz sautés. N’hésitez pas à tester !!

Mangerjp7gohanyaki

Edit du 30 Mai 2015 : Vous trouverez ici une recette sur le blog :)

Omuraisu / Omurice

Une omelette (omu) fourée au riz (raisu) avec de la sauce. Tout simplement. Un plat traditionnel à goûter au moins une fois.

Râmen et Gyoza

Ah les Râmen. Le plat le plus courant au Japon. L'un des moins cher aussi. Vous trouverez des râmen-ya absolument partout. C'est vraiment une institution. Comme pour les Bentô, il y a des concours pour récompenser les meilleurs.

Le Râmen est un bouillon avec des nouilles (râmen), des légumes, de la viande. Les plus courants sont les Shio râmen (au Sel) et les Shôyu râmen (à la sauce soja). Chaque restaurant, ville, région a sa spécialité. Bon courage pour toutes les déguster :)

Mangerjp8okinaMangerjp9okina

Les gyoza viennent de Chine (jiaozi) comme les râmen, mais ont eux aussi été complétement adopté par les japonais. Ce sont des ravioli, fourrés à la viande puis grillés

Mangerjp10

Dans la gare de Kyôto, le 9ème étage est réservé au râmen-ya.

Shabu Shabu et autres Nabe

Dans les deux cas, le principe de cuisson est le même que pour une fondue.

De l'eau bouillante, de la viande et des légumes coupés très finement et vous obtenez un Shabu Shabu !

Le Nabe est souvent décris comme le pot-au-feu japonais. C'est un peu comme le Shabu Shabu, sauf que la viande est en morceau, donc la cuisson est un peu moins rapide ! Il y a plus de légumes aussi. Le Nabe est plus rapide que le pot au feu : la cuisson commence quand tous les convives sont autour de la table. Au fur et à mesure du repas, des aliments sont ajoutés au bouillon. Certains y rajoutes des soba (pâtes japonaises) et souvent en fin de repas, un oeuf est ajouté dans les derniers restes du bouillon.

Mini-Nabe d'un Ryokan

Mangerjp11Mangerjp13

Nabe Traditionnel

Mangerjp14

Katsu-Nabe (à base de porc pané, je ne suis pas du tout sûre de son nom xD)

Mangerjp15Mangerjp16

Soba et Somen

 

Les Soba sont des pâtes japonaises à base de farine de sarrasin. Il existe différents type de soba, suivant la proportion de farine de sarrasin de la pâte. Les Soba peuvent se déguster de plusieurs manières : froides, chaudes, grillées... Comme les pâtes italiennes, les Soba peuvent se servir en plat complet ou en accompagnement.

Soba avec des Tempura sur le côté gauche. 

Mangerjp17

Les Somen sont à base de farine de blé. Elles ont un diamétre inférieur à 1,3 mm. Les somen sont principalement mangés froids

Sushi dans un Sushi Bar

Le Must do it du Japon ! Si en Europe les Sushi qui roulent sur tapis ont mauvaise presse, ce n’est pas - du tout - le cas au Japon. Sur tous ceux que j’ai testé, il n’y en a eu qu’un où j’ai été déçu (en plein Akihabara). Et ayant vécu au Japon, j’en ai testé ;)

Les sushi tournent donc sur un tapis, régulièrement alimenté par les cuisiniers au milieu. Vous disposez devant vous de sauces (soja, ponzu), de wasabi, de gingembre et de thé vert à volonté. Certains sushi-ya mettent directement le wasabi dans les sushi, donc attention si vous n'aimez pas.

Vous disposez également de la carte du restaurant. N'hésitez pas à demander ce que vous voulez si ce n'est pas sur le tapis !

Votre addition est calculée en fonction de la couleur des assiettes que vous avez prise pendant votre repas (les plus courantes sont à 100/120 yen – 0,80 € / 1€ pour deux sushi). En général, un petit tableau indique le prix des différentes assiettes. Tout dépent de votre appétit.

Si vous passer à Kyôto, je vous recommande fortement celui de la gare au -1. J'ai un très bon souvenir de celui de la gare de Nagoya.

Et pour Tôkyô, voici un restaurant où j'essaie d'aller à chaque fois que j'y suis ! Il est tout près de Shinjuku. Vraiment, un très bon sushi-ya que je connais depuis 6 ans au moins. Attention, parfois ils ont un peu la main lourde sur le Wasabi ! 

Mangerjp43Mangerjp44

Tempura

A l'origne, les Portugais ont apporté leur beignet à leur arrivée au Japon. Les Japonais se sont appropriés la recette, l'ont transformé, pour aboutir au Tempura. Les tempura sont à la mode depuis quelques temps en Europe. C'est une friture très légère (à base d'eau gazeuse), complétement différente de ce qu'on peut réaliser en Europe.

Les Tempura de légumes et de crevettes sont les plus courants. C'est un accompagnement très répandu.

Udon

Rappelez-vous, je vous en ai déjà parlé ici

Vous pouvez en trouver dans les râmen-ya, mais certains restaurants sont spécialisés dans les Udon. Comme pour les râmen, vous aurez le choix entre plusieurs bouillons / sauces. Vous trouverez également, quelques accompagnements tels que les Tempura et autres préparations panées.

A Kyoto, à côté du Loft (près du Nishiki Market, mais sur l'artère principale parallèle), il y a un magnifique Udon-ya - le meilleur d'une chaîne de restaurant - qui propose des prix incomparables pour de super udon. Pour dire, le restaurant le moins cher que j'ai fait pendant mon dernier voyage au japon. 

 

Spécialités

Takoyaki d’Osaka

Une pâte proche de la pâte à crêpe, des morceaux de poulpe et vous obtenez une des spécialités de la Foodstreet d'Osaka : Les Takoyaki !

A manger chaud, avec de la mayonaise ;)

Mangerjp18Mangerjp19

Bœuf de Takayama

Vous connaissez sans doute le Bœuf de Kobe (ou Wagyu). Le bœuf de Takayama est la spécialité de la ville du même nom (dans la partie nord de Honshu). Une viande très tendre et délicieuse. Elle se décline de plusieurs façons : en brochette que vous pouvez achetez dans la rue, cuite sur une feuille de bananier, etc...

Mangerjp20Mangerjp21

Une viande incontournable quand vous allez visitez Takayama !

Divers

Il serait dommage de ne pas essayer un Barbecue Coréen (car c’est trop bon !).

Mangerjp22bbqcoren

 

C’est également toujours intéressant d’aller tester un restaurant avec de la nourriture occidentale ! Attention choc culturel ;)

Mangerjp23

 

A demain, pour la suite de notre voyage ! (ici !)

Commentaires (0)

1000 caractères restants

Cancel or

JoomSpirit