• Risotto
  • Bouillon
  • Pancake ricotta
  • Crumble chocobananes
  • Tarte à la Moutarde
  • Cheesecake stracciatella
  • Suppli al Telephono

Sirop de Sureau au Genièvre

Non vous ne rêvez pas, c’est bien une recette de Sirop de Sureau que je vous propose !

En ce moment, c’est la période des Sureaux (enfin plutôt la fin), et quoi de mieux pour préparer l’hiver que de vous concoctez un sirop contre la toux ?

La recette me vient de ma Belle-maman (que je tiens à remercier pour sa recette et son aide précieuse) et il a été réalisé par mon mari. Le sirop se réalise très facilement si vous avez du Sureau noir, une centrifugeuse et de l’alcool de genièvre.

Pour les gens du sud, le genièvre est un alcool traditionnel du nord de la France et de la Belgique (c’est celui dont parle Dany Boon dans Bienvenue chez les Ch’tis). Il existe diverses préparations à partir de cet alcool. La meilleure étant bien sûr le Pecket (qui est le nom wallon du genièvre) : un petit shoot à tous les parfums possibles et inimaginables, traditionnel des fêtes de Wallonie de Namur (Belgique) en septembre.

Enfin revenons à notre recette. Le plus compliqué est de se trouver du Sureau. Vu que c’est mon mari qui s’est chargé du ramassage (et de toute la recette xD), je n’ai pas de photo de la bête. Je vous renvoie donc vers nos amis Wikipédia et Google pour en savoir plus.

La chose importante à savoir est que le Sureau ne se consomme pas cru : il est légèrement toxique. Sa principale utilisation en cuisine est le Vin de Sureau, réalisé dans les pays nordiques. Désolé, je n’ai pas cette recette sous le coude, même si je pense que pour beaucoup des lecteurs, elle est plus engageante qu’un sirop :p

Sirop de Sureau

Pour trois litres environ de Sirop (oui c’est beaucoup !), sachant que c’est adaptable en fonction de votre récolte et surtout de vos besoins.

(Je vais en donner car à deux ça va faire beaucoup !!)

Ingrédients

  • Environ une quarantaine de grappes de Sureau Noir pour réaliser 1L de jus
  • 700 g de Sucre
  • 250 cl Genièvre

Matériels

  • Centrifugeuse (optionnel, mais facilite grandement la vie) ou Mixeur
  • Bocaux / Bouteilles

 

Une fois que vous avez vos grappes de Sureaux, le moyen le plus rapide est de les passer directement à la centrifugeuse : la bestiole va vous trier d’un côté le jus et de l’autre tout le reste ! Facile non ? (surtout quand les baies on étaient ramassées par quelqu’un d’autre ^^).

Si vous n’avez pas ce magnifique outils (ce qui était notre cas, mais ma Belle-maman nous a sauvé), ne désespérez pas, c’est réalisable à la main. Il faut simplement enlever les baies des grappes, puis les mixer et enfin les filtrer afin d’ôter les impuretés.

Quand le jus est prêt, mettez-le dans une casserole, avec le sucre. Portez à ébulition puis laisser sur feu doux pendant 30 min. Ajoutez ensuite l'alcool.

Il faut alors le mettre chaud dans les bocaux, fermer, puis les laisser 3 / 4 semaines à la lumière du jour (près d’un appui de fenêtre par exemple). Une fois ce repos écoulé, vous pouvez commencer à être malade !

NdlR : Attention, je vous livre ici une recette traditionnelle et ancienne. Ce qui signifie que l’un des principes actifs est l’alcool ! Consommez-le donc avec modération :D Je suis sûre qu’il est possible d’être saoule avec ce sirop ! Surtout dans le mien vu que mon mari a été très généreux avec les proportions... Il n’est donc bien évidemment PAS adapté aux enfants.

Commentaires (0)

1000 caractères restants

Cancel or

JoomSpirit