• Risotto
  • Bouillon
  • Pancake ricotta
  • Crumble chocobananes
  • Tarte à la Moutarde
  • Cheesecake stracciatella
  • Suppli al Telephono

Magasin - Kyôto - Aritsugu

Dans la rue Nishiki de Kyôto (la rue "cuisine de Kyôto" par excellence), se trouve une boutique extraordinaire pour toutes les personnes qui aiment les couteaux : Aritsugu.

Aritsugu est le plus vieux coutelier encore en activité du Japon. La maison a commencé sa production au XVIème siècle (en 1560 pour être exact). Depuis, le savoir s’est transmis de génération en génération. Nous en sommes à la 18 ème. La coutellerie est d'ailleurs appréciée de la famille impériale.

Aritsugu2

Aritsugu est un vrai paradis. Ils ont simplement tout. Des plus petits, aux immenses fourches (je vous l’accord, on ne les utilise pas tous les jours). Fait main. Chaque couteau possède sa fonction. Il faut d’ailleurs faire bien attention à l’utiliser correctement, au risque de l’abîmer ou pire, de le casser.

Les deux folies suivantes, sont nos cadeaux de Noël dernier, à mon mari et à moi :

KAMAGATA – USUBA (à mon mari) – Style Kansai (région ouest du Japon (Osaka, Kyoto, Hiroshima...)).

Ce couteau sert principalement à couper, éplucher, trancher, émincer et peler les légumes. Cependant, il n'est pas adapté aux légumes trop durs (type carotte, potirron, etc...).
Attention, ne faites pas comme mon mari ! On a dit Légumes et non Fruits ! (vous pouvez voir les traces d'oxydation d'une pomme avant que je ne l'arrête TT__TT Si quelqu'un à une solution, je suis toute ouïe...)

[Merci à Franck qui compléte cette histoire d'oxydation dans un commentaire Attention aux oignons aussi: oxydation- solution : huile de coude ou nettoyage immédiat après usage]

Aritsugu3

RYOBA – USUBA – SANTOKUGATA (à moi !)

Il sert à couper les légumes mais également la viande et le poisson. Il est donc très fonctionnel !!!! Je l'avoue, je ne l'ai pas encore beaucoup utilisé (toute personne qui m'a vu avec un couteau comprendra pourquoi), mais apprendre à le maîtriser est un de mes buts en cuisine ! (mais je commence avec un couteau moins tranchant, les doigts ne repoussent pas encore).

Aritsugu4

Hormis les couteaux, vous trouverez divers accessoires : la pince pour enlever les arrêtes du poisson, la râpe à Wasabi etc… Bref, l’enfer pour votre porte-monnaie.

Aritsugu5Aritsugu6

Les Kanji et le sceau d'Aritsugu sur la lame, c'est beau non ? 

Aritsugu7

La gravure de votre nom / prénom est le petit plus qui fait toute la différence. La classe ultime en somme. 

Aritsugu8

Tant de technique et de maîtrise !

Aritsugu9Aritsugu10 

Vous aurez également une petite fiche technique A4 recto-Verso qui explique les principaux couteaux ainsi que la meilleure façon de les entretenir et de les affûter. Et tout en Français !

Aritsugu11

Quand on aime les couteaux, Aritsugu est vraiment l’endroit où aller à Kyôtô. Sachez néanmoins que le prix pour un couteau sera au minimum de 10.000 Yens (soit 70 euros au cours actuel de 130 EUR/JPY (environ)).

Aritsugu

Nishikikoji-dori

Gokomachi nishi-iru

Nakagyo-ku

Kyôto 604-8052

Japon

 

Ouverture : Tous les jours de 9h à 17h30

Commentaires (14)

1000 caractères restants

Cancel or

  • Franck perez
    J'ai acheté deux couteaux gaucher.
    Attention aux oignons aussi: oxydation- solution : huile de coude ou nettoyage immédiat après usage
  • Ena Black
    @Franck perez
    Merci beaucoup pour le complément d'information et la solution ! Je vais faire gaffe et frotter fort :)
    Je le rajoute dans le poste aussi.
  • Delphine
    Est-ce qu'il est possible de voir leurs ateliers? Merci
  • Ena Black
    @Delphine
    Nous les voyons lorsqu'ils gravent les noms, mais je ne sais pas du tout où sont produits les couteaux, ni si il est possible de visiter les ateliers.
    Essayez peut-être les agences de voyages spécialisées de Kyôto ou alors, certains vendeurs parlent anglais de mémoire !
  • Gillieron Anick
    Merci pour cet article. Nous avons aussi craqué pour un couteau et ne le regrettons pas. Par contre ma notice est en anglais - est il possible de me transmettre la votre qui est en français? Ce serait vraiment très sympa...
  • Ena Black
    @Gillieron Anick Je suis heureuse d'avoir pu vous aider.
    Il n'y a pas de soucis pour la notice. Je dois juste la scanner mais je n'ai pas accès présentement à un scan. Donc dès que possible, je vous l’enverrai par mail :)
  • gwendoline
    Bonjour,
    je pense acheter un couteau comme le votre pour ma mère lors de mon voyage dans quelques mois, si ce n est pas indiscret puis je vous demander combien à coûter celui qui fait légumes viande et poisson ?
  • Ena Black
    @gwendoline Bonjour,
    Il n'y a aucun soucis : C'était le moins cher des deux de mémoire. Donc environ 10.000 Yens. Soit au cours actuel (130) environ 75 euros.
  • Tato
    Bonjour!
    J'en possède également un depuis 2009, je m'en sers très régulièrement (essentiellement poissons et viandes). C'est mon meilleur couteau (pourtant les autres sont loin d'être mauvais..mais celui-là...).
    Concernant les traces d'oxydation, si vous avez une pierre à affûter (à eau, japonaise de préférence) vous pouvez essayer, après affûtage, de tremper un bouchon de liège dans la "tambouille" crée par l'affûtage (limaille de métal & "boue" de pierre). Avec cet outil oh combien révolutionnaire : frottez votre lame.
    J'ai rattrapé pas mal de rayures sur les couteaux des collègues avec cette technique qui s'approche du polissage.( Plus le grain de votre pierre sera fin, plus "miroir" sera l'effet...)
    Le meilleur étant bien entendu : lavage et séchage immédiat après utilisation...
    (Prochain voyage au printemps prochain : j'en ramène au moins 2 autres!Différents, bien entendu)
    Bonne utilisation!
    Matané!
    Tato
  • Ena Blzck
    Bonjour @Tato !
    Merci pour votre commentaire et ses précieuses astuces. Je ne manquerai pas de les mettre en exécution ! :)
  • Degrave Raphaël
    Pour l achat de couteaux au Japon y a t il un problème pour le retour de ceux en France si on les met dans la valise pour le douane à l aéroport

  • Raphael
    @Tato
  • Ena_Black
    @Degrave Raphaël
    Je m'excuse pour cette réponse tardive !
    Si vous mettez les couteaux dans une valise en soute, je ne pense pas qu'il y ait de problème (je n'en ai pas eu !). Maintenant, les lois ont peut être changé depuis 4 ans.
    Bon voyage (si il n'a pas encore eu lieu).
  • baloo
    Concernant l'oxydation des couteaux japonais, il y a un moyen simple de faire disparaitre les traces sombres. Prendre un chiffon de coton doux et y déposer une noix de dentifrice. Frotter autant que nécessaire et la lame redeviendra aussi brillante qu'au premier jour. Le dentifrice est très légèrement abrasif mais ne provoque aucune rayure sur l'acier. Attention au doigts, malgré tout.
JoomSpirit